Les bienfaits de la Spiruline

- Catégories : Propriétés et bienfaits

En 1974, l’ONU a qualifié la spiruline demeilleur aliment pour l’humanité” lors d’une conférence sur l’alimentation [1]. Aujourd’hui, la NASA et l’Agence spatiale européenne proposent même la spiruline comme l’un des principaux aliments à consommer lors des missions spatiales de longue durée [2]. 

Véritable superaliment, il convient toutefois de se demander ce qu'est exactement la spiruline ? Quels sont les effets de cette microalgue sur l’organisme? Est-elle totalement sans danger pour la santé ?

Présentation de la spiruline

La spiruline est une cyanobactérie qui est apparue sur terre il y a plus de trois milliards d’années. Les cyanobactéries ont un rôle clé dans la transformation du gaz carbonique (CO2) en oxygène par photosynthèse

Du genre Arthrospira, il en existe une trentaine d'espèces comestibles. Néanmoins, l’espèce Arthrospira Platensis est celle qui est la plus largement utilisée dans les compléments alimentaires, du fait de sa valeur nutritive.

Présente à l’état sauvage dans les lacs d’eau douce et alcaline riche en sels minéraux, on en trouve fréquemment en Inde, en Afrique, au Mexique, ou encore en Birmanie (entre autres). Dans ces pays, la spiruline fait d’ailleurs partie intégrante de l’alimentation traditionnelle [3]. 

Sa couleur bleue verte est due à trois phytopigments majeurs

  • le vert de la chlorophylle
  • le bleu de la phycocyanine
  • l’orange du bêta-carotène.

Composition de la spiruline

La spiruline contient de nombreux nutriments naturellement associés

Il est important de préciser que sa teneur en nutriments varie selon plusieurs critères

  • la zone géographique ; 
  • la période et le mode de culture ;
  • les méthodes d’extraction, de séchage, de broyage ;
  • le conditionnement.

La spiruline Voyons à présent les différents types de nutriments apportés par la spiruline. 

Protéines

Pour commencer, la spiruline est très riche en protéines, des biomolécules indispensables à toutes les fonctions de l’organisme. Cependant toutes les protéines ne se valent pas. 

En effet, pour avoir une protéine complète, il faut prendre en considération les acides aminés essentiels qui la constituent. Ce sont les unités de base des protéines que le corps est incapable de fabriquer par lui-même. 

Pour réaliser la synthèse protéique, l’organisme a besoin de l’ensemble des acides aminés. Ainsi, si l’un d’eux est absent ou apporté en faible quantité, la synthèse protéique ne pourra avoir lieu. On parle ainsi d’acide aminé limitant. Il est donc particulièrement important de veiller à un apport quotidien de l’ensemble des acides aminés. 

La spiruline peut y contribuer, car elle contient tous les acides aminés. Cela fait d’elle une excellente source végétale de protéines. En plus d’être de très bonne qualité, ces protéines s'assimilent facilement par l’organisme. Une étude scientifique montre que la digestibilité moyenne des acides aminés indispensables de la spiruline est comprise entre 85 et 90% [4]. En comparaison avec d’autres légumes tels que les pois chiches et les haricots qui ont une digestibilité de l’ordre de 50%.

Vitamines, minéraux et oligo-éléments

De plus, la spiruline est riche en calcium, magnésium, phosphore et potassium

Sa richesse en fer, sous une forme biodisponible, fait également d’elle une alliée en cas de carence. Cette dernière peut être causée par un apport alimentaire insuffisant, et par les pertes de fer liées au cycle menstruel.

La spiruline est de plus une bonne source de vitamines du groupe B, dont la vitamine B12. Celle-ci est particulièrement importante dans le cadre d’un régime végétalien, car elle se trouve généralement dans les aliments d’origine animale. Le rôle de cette vitamine est clé car elle soutient notamment le système nerveux et la moelle osseuse. Une carence pourrait par ailleurs entraîner une anémie ou des problèmes neurologiques [5].

La seule vitamine qui manque à la spiruline est la vitamine C Pure. Nous vous recommandons donc d’associer ces deux compléments alimentaires pour couvrir l’ensemble des besoins en vitamines. N’hésitez pas à consulter nos articles de blog pour tout savoir sur les bienfaits de la vitamine C et sur la vitamine C naturelle, synthétique : laquelle choisir? 

Pigments antioxydants

La spiruline est riche en bêta-carotènes. Selon ses besoins, le corps les métabolise en vitamine A. De nombreux spécialistes préconisent l’utilisation du bêta-carotène pour prendre soin de la peau et protéger le corps contre le vieillissement prématuré.

La spiruline est également une source importante d’antioxydants, dont la phycocyanine. Ils permettent de protéger les cellules contre les effets néfastes du stress oxydatif. De plus, des études cliniques ont montré que la phycocyanine permet de soutenir la synthèse et la qualité des hémoglobines. Ces dernières entrent dans la composition des globules rouges et assurent le transport de l’oxygène vers les organes du corps. 

Enfin, elle contient des niveaux importants de chlorophylle à action purifiante, mais également antioxydante et anti-inflammatoire.

Acides gras essentiels

Pour finir, la spiruline est l’une des sources alimentaires les plus riches en GLA (acide gamma linolénique), un oméga-3 dit essentiel. Ce dernier aide notamment à la régulation de l’ensemble du système hormonal et joue un rôle dans la régulation de la réponse inflammatoire.

Les nutriments apportés par la spiruline

En conclusion, c’est la synergie entre ces nombreuses substances nutritives qui permet à la spiruline d’offrir des bienfaits remarquables pour la santé et pour le bon fonctionnement de l'organisme.

Elle serait, selon la science, capable de détoxifier, stimuler, fortifier, cicatriser, prévenir des maladies… En bref, on lui prête une multitude de vertus.

Bienfaits et mécanismes d’action de la spiruline

L’histoire rapporte que la spiruline est utilisée depuis des siècles par le peuple des Aztèques au Mexique pour ses nombreux bienfaits [6]. Voici les 5 principaux effets métaboliques de la spiruline que la science a pu mettre en évidence.

1-      Effet antioxydant et anti-inflammatoire

L’inflammation et le stress oxydatif sont deux processus intimement liés. En effet, les radicaux libres constituent l'une des principales origines de l'inflammation. Une augmentation des niveaux de radicaux libres peut compromettre la structure ainsi que la fonction de diverses protéines et lipides membranaires de différents tissus. Il en résulte ainsi un stress oxydatif.

La spiruline permet de neutraliser les radicaux libres. Cela s'explique principalement par 2 facteurs : 

  • L'action synergique de ses composants, notamment les pigments antioxydants, les carotènes, l'acide linolénique et les composés phénoliques.
  • La présence d’un pigment particulier, la phycocyanobiline, qui possède des vertus antioxydantes et anti-inflammatoires étendues. La phycocyanobiline est structurellement similaire à la bilirubine (protéine du sang humain et antioxydant naturel [7]). Toutes deux ont la particularité d’inhiber les NADPH oxydases, des enzymes humaines responsables de la production des espèces réactives de l’oxygène, à l’origine du stress oxydatif. Grâce à ce mécanisme d'action, le stress oxydatif est ainsi limité [8, 9, 10].

2-      Tonification et anabolisme musculaire

Au regard de sa richesse en nutriments, la spiruline s’avère être un nutraceutique complet pour les sportifs. On pourrait comparer ses effets de récupération musculaire aux effets tonifiants et anti-fatigue du Ginseng rouge bio. De plus, des études cliniques ont montré que la supplémentation en spiruline, avec 6 grammes ou plus, permet d’améliorer l’endurance musculaire.

La spiruline contient du GLA (acide gamma linolénique), connu pour stimuler les prostaglandines. Ce sont des médiateurs chimiques endogènes qui régulent chaque cellule du corps, y compris celles du cœur, de la peau, et des muscles. Des niveaux corrects de prostaglandines sont nécessaires pour une bonne santé et de bonnes performances. 

Les oligo-éléments, minéraux et enzymes contenus dans cette algue permettent de diminuer les douleurs musculaires et d'augmenter l’énergie pour poursuivre un effort physique. En effet, ils contribuent à réduire l'acidification du milieu, en tamponnant les lactates au fur et à mesure de leur production par l'organisme [11]. 

3-      Renforcement du système immunitaire

Les avantages de la spiruline dans la construction de l’immunité et l’amélioration de la résistance aux infections virales sont bien documentés. 

D’une part, la spiruline a une action immunostimulante et d’autre part elle a une action immunorégulatrice. Autrement dit, en cas d’une immunité faible, elle va permettre de soutenir l’organisme. 

Si on se réfère aux publications médicales, la vitamine B2 contenue dans la spiruline permet au glutathion de se régénérer. Le glutathion est un antioxydant endogène particulièrement important pour la défense de l'organisme [12]. En effet, c’est une molécule indispensable à la régulation (homéostasie) de l’organisme. Lorsqu’elle est retrouvée en quantité trop faible, elle est associée à un stress oxydant élevé. De nombreuses études ont établi un lien entre un stress oxydatif important, source d’inflammation, et le développement de pathologies liées au vieillissement cellulaire, justifiant l’importance de maintenir un taux de glutathion pour le fonctionnement optimal de l’organisme. 

4-      Prévention contre la rhinite allergique

L’allergie est une réaction immunitaire anormale envers certains agresseurs étrangers tels que le pollen. Lors de cette réaction, il y a une libération d’immunoglobulines en grandes quantités, notamment les IgE [13]. 

Certaines études ont montré que la phycocyanine améliore l’activité de défenses biologiques contre les maladies infectieuses. En effet, elle soutient les fonctions du système immunitaire muqueux (muqueuse nasale). Elle participe également à la réduction de l’inflammation allergique, en diminuant le taux d’anticorps IgE spécifiques à la réaction allergique [14,15][16].

Associée à la quercétine phospholipide ou anhydre, l’effet de la spiruline peut être renforcé. Ainsi, en plus de soutenir l’immunité, la quercétine a des propriétés antihistaminiques et antiallergiques qui aident à soulager les symptômes de la rhinite allergique [17].

5-      Régulation de l’appétit

Plusieurs études s’accordent à dire que la spiruline est une alliée pour les régimes alimentaires visant la perte de poids [18]. D’un côté, le chrome qu’elle apporte aide à réguler la sécrétion d’insuline mais également à réduire la glycémie et le taux de lipides sanguins. Les fibres peuvent également avoir un effet satiétogène, à condition d’être prises une trentaine de minutes avant les repas. D’un autre côté, par sa richesse en zinc, la spiruline participe à la restauration du métabolisme de la sérotonine, lequel est impliqué dans les crises de boulimie.

En fait, les effets de cette cyanobactérie sont quelque peu similaires à ceux du Garcinia Cambogia bio. Cette plante est en effet connue pour stabiliser le taux de sucre dans le sang. Dans une optique coupe-faim, il peut être intéressant d’associer la spiruline au Gymnema sylvestris bio, réputé pour ses effets antidiabétiques.

La spiruline Dynveo

Comment consommer la spiruline sans danger ?

Aujourd’hui, trouver de la spiruline est chose simple. Mais en trouver une de qualité n'est pas évident

La qualité de sa culture est déterminante. En effet, la spiruline a la particularité d’absorber les éléments présents dans son environnement telle une éponge. Ainsi, s'il y a de la pollution, elle absorbe les métaux lourds et les produits chimiques. Choisir un milieu de culture biologique avec une eau rigoureusement contrôlée est donc très important.

La culture de la spiruline doit se faire dans des bassins reproduisant les conditions naturelles et optimales pour son développement. Par exemple, la spiruline a besoin d’ensoleillement pour pouvoir se reproduire normalement. 

Le mode de séchage joue également un rôle clé dans l'obtention d'une spiruline de qualité. Il faut privilégier une spiruline séchée à basse température afin de préserver ses précieux nutriments. A l’inverse, un séchage à haute température aura pour effet de dégrader son profil nutritionnel. 

Par ailleurs, il est préférable de privilégier une spiruline 100% pure, sans ajout d’additifs, colorants ou conservateurs artificiels

Le prix peut être un bon indicateur du niveau de qualité. Méfiez-vous des spirulines à bas prix, qui riment souvent avec une mauvaise qualité et un profil nutritionnel dégradé.

La Spiruline Dynveo réunit tous ces critères

Chez Dynveo, nous veillons à proposer le meilleur produit possible. Voici à titre illustratif un tableau comparant notre spiruline bio française à celles disponibles sur le marché.

Tableau comparatif Spiruline Dynveo vs autres spirulines du marché

Enfin, la spiruline en complément alimentaire existe sous différentes formes galéniques. Gélules, poudres, comprimés, ou encore brindilles (aussi appelées paillettes), autant de formats pouvant s’adapter à vos préférences d’utilisation. Au-delà de l’aspect pratique du format choisi, veillez néanmoins à vérifier l’absence d’excipients et d’additifs. Ces ajouts peuvent en effet intervenir dans le processus de production de certains comprimés ou gélules de spiruline.

Les 2 galéniques de spiruline proposées par Dynveo

Mise en garde et précautions

Comme vous pouvez le constater, la spiruline a le potentiel d’être un complément alimentaire de premier choix. Plusieurs organisations ont loué ses effets bénéfiques pour la santé. Malgré sa large utilisation, quelques effets secondaires ont été rapportés. Les plus fréquents sont les maux de tête et les douleurs musculaires. 

Les personnes souffrant de phénylcétonurie, une maladie génétique rare affectant l'activité de la phénylalanine hydroxylase, doivent éviter de consommer de la spiruline (de par sa teneur en phénylalanine).

Sources :

[1] United Nations World Food Conference (1974) As reported on the Intergovernmental Institution for the Use of Microalgae Spirulina Against Malnutrition (Permanent Observer to the United Nations Economic and Social Council).

[2] Henrikson R (1989) Earth Food Spirulina Ronore Enterprises, Inc ISBN #0-9623111-0-3.

[3] José L. García, Marta de Vicente, and Beatriz Galán. Microalgae, old sustainable food and fashion nutraceuticals. Microb Biotechnol. 2017 Sep ; 10(5) : 1017–1024.

[4] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6179135/ 

[5] Michael J Shipton, Jecko Thachil, Vitamin B12 deficiency – A 21st century perspective. Clin Med (Lond). 2015 Apr; 15(2): 145–150.  

[6] Magda A. Furmaniak et al. Edible Cyanobacterial Genus Arthrospira: Actual State of the Art in Cultivation Methods, Genetics, and Application in Medicine. Front Microbiol. 2017; 8: 2541.

[7] Thomas W Sedlak, Solomon H Snyder . Bilirubin benefits: cellular protection by a biliverdin reductase antioxidant cycle. Pediatrics . 2004 Jun;113(6):1776-82. 

[8] Inactivation of phytochrome- and phycobiliprotein-chromophore precursors by rat liver biliverdin reductase. Terry MJ, Maines MD, Lagarias JC J Biol Chem. 1993 Dec 15; 268(35):26099-106.

[9] Strasky Z, Zemankova L, Nemeckova I, et al. . Spirulina platensis and phycocyanobilin activate atheroprotective heme oxygenase-1: a possible implication for atherogenesis. Food Funct 2013;4:1586–94.10.1039/c3fo60230c.

[10] Piñero Estrada JE, Bermejo Bescós P, Villar del Fresno AM. Antioxidant activity of different fractions of Spirulina platensis protean extract. Farmaco 2001;56:497–500.10.1016/S0014-827X(01)01084-9.

[11] Torres-Durán PV, Ferreira-Hermosillo A,et coll. (2012) Effect of Spirulina maxima on Postprandial Lipemia in Young Runners: A Preliminary Report. J Med Food. 15 : 753-7.

[12] Vidalo J. Spiruline, l’algue bleue de santé et de prévention. Dauphin. 2014. 350 p.

[13] Peter Small, Paul K. Keith, and Harold Kim, Allergic rhinitis, Allergy Asthma Clin Immunol. 2018

[14] Nemoto-Kawamura C, Hirahashi T, Nagai T, Yamada H, Katoh T, Hayashi O (2004) Phycocyanin enhances secretary IgA antibody response and suppresses IgE antibody response in mice immunized with antigen-entrapped biodegradable microparticles J Nutri Sci Vitaminol 50(2) 129-136.

[15] Kim HM, Lee EH, Cho HH, Moon YH. (1998) Inhibitory effect of mast cell-mediated immediate-type allergic reactions in rats by spirulina. Biochem Pharmacol. 55: 1071-6.

[16] Mao TK, Van de Water J, Gershwin ME. (2005) Effects of a Spirulina-based dietary supplement on cytokine production from allergic rhinitis patients. J Med Food. 8: 27-30.

[17] Effects of Dietary Supplementation of Spirulina and Quercetin on Growth, Innate Immune Responses, Disease Resistance Against Edwardsiella tarda, and Dietary Antioxidant Capacity in the Juvenile Olive Flounder Paralichthys olivaceus. Fisheries and Aquatic Sciences. 2013.

[18] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31780031/

Partager ce contenu

Félicitation, un bon de réduction d'une valeur de 1€ vient de vous être accordé.

Code :