Les bienfaits du collagène et quel type choisir ?

- Catégories : Propriétés et bienfaits

Le collagène est la protéine la plus abondante dans le corps, et il est connu pour ses nombreux avantages anti-âge et pour ses effets sur notre santé. Il est utilisé à des fins médicales, cosmétiques, et en complément alimentaire.

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène est une protéine dure, insoluble et fibreuse qui constitue un tiers des protéines du corps humain. [1] Cela explique ces nombreux bienfaits sur notre santé.

Les molécules de collagène sont composées d’acides aminés, comme notamment la glycine, la lysine et la proline. Combinés entre eux, ils forment une triple hélice à l’aspect d’une fibrille. [1]

bienfaits du collagene sur peau et articulation

Ces acides aminés peuvent être combinés différemment créant ainsi plus de 30 types différents de collagène dans le corps humain, chacun ayant un rôle vital à jouer. Ils agissent comme des structures de soutien et des cellules d’ancrage les uns aux autres. 

Les fibroblastes, un type spécifique de cellules biologiques, sont à l’origine de la synthèse du collagène et de la matrice extracellulaire, formant ainsi le cadre structurel du corps humain qu’on appelle le tissu conjonctif. Il s’agit d’un tissu solide dont le rôle est de protéger les organes, et autres tissus qu’il entoure.

Le collagène est par ailleurs l’un des principaux blocs constitutifs des os, de la peau, des muscles, des tendons et des ligaments. Il est également présent dans de nombreuses autres parties du corps, y compris les vaisseaux sanguins, les cornées oculaires et les dents.

Il tire son origine du mot grec « kólla », qui signifie colle.

Le collagène est constamment détruit et régénéré dans le cadre du cycle naturel de notre corps, qui en produit continuellement pour maintenir et réparer les tissus conjonctifs. 

Les actions et les différents types

Le collagène est une des protéines les plus abondantes dans le corps et assure plusieurs fonctions dans l’organisme.

Les 5 types principaux de collagène sont : 

Collagène de Type I

Présence dans le corps : 90% du collagène total dans le corps est de type I. Également présent dans les cheveux, les ongles et les muscles. 

Reconnu pour ses propriétés anti-âge de la peau.

Actions : 

  • Cicatrisation des plaies,
  • Élasticité de la peau, 
  • Mobilité des articulations.

Il constitue :

  • 75% de la peau,
  • 85% des os, 
  • 85% des tendons,
  • 70% des vaisseaux sanguins et cartilages.

Collagène de Type II

Présence dans le corps : dans les articulations, et aide à la construction du cartilage.

Actions :  Reconnu pour la santé articulaire :

  • Douleurs articulaires,
  • Symptôme de l’arthrite,
  • Prévention de l‘arthrose.

Collagène de Type III

Présence dans le corps : il est le second plus abondant type de collagène dans le corps, mais il se trouve principalement dans la paroi intestinale

Bénéfices identiques au type I : élasticité et fermeté de la peau et des vaisseaux sanguins.

Collagène de Type IV

Ce type moins commun de collagène aide à la filtration des reins et d’autres organes

Le collagène de type IV existe naturellement comme blocs de construction dans différentes couches de la peau, entourant nos muscles, nos organes et nos cellules graisseuses.

Collagène de Type V

Utilisé pour la surface des cellules, les mèches de cheveux et les tissus placentaires.

Les sources alimentaires

Il est dit “endogène” lorsqu’il est synthétisé par le corps, et “exogène” lorsqu’il est fourni par des apports extérieurs, comme par exemple les compléments alimentaires. 

Les apports extérieurs en collagène proviennent de différentes sources d’aliments riches en protéines, tels que le poulet, le bœuf, le poisson et les œufs. Il se trouve dans les tissus conjonctifs des aliments d’origine animale. Par exemple, on le trouve en grande quantité dans les peaux et les os. Une source particulièrement riche en collagène est le bouillon, qui s’obtient en faisant bouillir les os et les peaux de poulet ou d’autres animaux.

Cependant, il y a un débat sur la consommation d’aliments riches en collagène et l’augmentation réelle des niveaux de cette protéine dans le corps. En effet, lorsque vous mangez des protéines, elles sont décomposées en acides aminés puis réassemblées, de sorte que le collagène que vous mangez ne se traduit pas directement par des niveaux plus élevés.

L’apport provenant de notre alimentation diminue car nous ne consommons plus autant de bouillon d’os ou de peau, d’abats, et de produits animaux. Une raison de plus pour se supplémenter en collagène.

Pourquoi se supplémenter en collagène ?

Bien que très résistantes, les molécules de collagène subissent des dommages dans le temps. Plusieurs facteurs en sont à l’origine et accélèrent les dommages du collagène :

  • Une trop forte exposition au soleil et aux rayons UV ;
  • Une consommation excessive et régulière d’alcool ;
  • L’abus de tabac ;
  • Une alimentation riche en sucres ou en aliments transformés ;
  • le stress.

À cela s’ajoute le processus naturel de vieillissement. En effet, dès la vingtaine, la synthèse de collagène décline. A partir de 30 ans, la perte serait de 1 à 1,5% par an. [2]


collagene vieillissement peau

Ces deux effets combinés entraînent des signes visibles au niveau de la peau, des muscles et des articulations. Votre peau devient moins ferme et souple, et le cartilage s’affaiblit.

La supplémentation est le meilleur moyen de prévenir l’impact du vieillissement, de l’environnement et de notre alimentation sur le collagène. Compléter son alimentation, avec des gélules ou une poudre de collagène, de haute qualité est un excellent moyen d’assurer que vous avez des niveaux optimaux en collagène, et que votre organisme profite donc pleinement de ses bienfaits.  

Cette protéine est différente de la protéine de lactosérum et de caséine qu’on retrouve dans la poudre de « whey », parce qu’elle contient un équilibre différent d’acides aminés.

Il faut retenir qu’en vieillissant, votre corps produit de moins en moins de collagène de qualité. C’est pourquoi il est intéressant de veiller à se supplémenter.

diminution de collagene peau et articulation

À noter que les compléments ne se substituent pas à une alimentation variée, équilibrée, et riche en nutriments, accompagnée d’un mode vie sain, éloigné du stress, de la pollution et de la consommation de substances pouvant accélérer le vieillissement.

Les antioxydants jouent un rôle protecteur contre les dommages causés par les radicaux libres. Ils favorisent également la formation et l’incorporation de collagène dans divers tissus. L’antioxydant le plus important pour cela est la vitamine C qui protège et stimule sa production. De plus, le coenzyme Q10 (sous la forme d'ubiquinol) ou des acides aminés telles que la L-glutamine et la glycine, interviennent également dans la composition du collagène.

Conseil Dynveo  :

Nous vous proposons une vitamine C pure quali C qui contient uniquement la forme active L-ascorbique et dispose du plus haut grade pharmaceutique.

Les bienfaits de la supplémentation en collagène

Le collagène est surtout connu pour ses bienfaits sur la peau et les articulations.

Les études de son impact sur la peau ont pu démontrer des améliorations, notamment sur :

  • L’hydratation 
  • L’élasticité
  • La cicatrisation
  • Le vieillissement

Il aide également à stimuler la production de cartilage, un matériau caoutchouteux qui recouvre et protège les os et aide à la mobilité des articulations. 

Lorsqu’il  est en quantité suffisante dans le corps :

  • Votre peau est saine, lumineuse et jeune ;
  • Vos muscles sont forts ;
  • Vos cheveux sont brillants ;
  • Et les tissus conjonctifs, comme les articulations, sont sains et flexibles. 

Ainsi, les articulations sont préservées et la peau plus élastique.

Par ailleurs, le collagène est un élément fondamental du corps humain et il est nécessaire à notre mobilité articulaire et à notre bien-être général. C’est pourquoi son utilisation est très fréquente dans la nutrition des sportifs.

Plusieurs autres études scientifiques discutent de bénéfices supplémentaires que pourrait avoir le collagène, comme :

  • Supporter le métabolisme osseux
  • Prévenir l’ostéoporose
  • Renforcer l’émail des dents
  • Protéger le cœur
  • Maintenir la glycémie

Cependant, les études sur ces sujets sont limitées et ont fourni des résultats mitigés. 

Comme mentionné plus haut, il existe différents types de collagènes avec pour chaque type des fonctions spécifiques.

Pour bénéficier des spécificités de chaque type, la supplémentation peut s’orienter vers des produits à base de type I ou II, ou encore un complexe alliant d’autres substances comme l’acide hyaluronique, la chondroïtine et la glucosamine.

De manière générale :

  • Le type I est préféré pour la beauté, la peau, les ongles.
  • Le type II est préféré pour les articulations.

Néanmoins, la séparation des effets ne peut pas être aussi nette. Il a été démontré que le collagène marin en majorité de type I avait des effets visibles sur la santé des articulations et de la mobilité. 

les bienfaits du collagene marin

Les différentes origines dans les compléments alimentaires

Les protéines de collagène sont obtenues à partir de tissus animaux d’origine bovine, porcine ou piscicole. 

S'il existe du collagène végétarien, vous trouverez sur le marché des collagènes dits vegan, nous verrons ce qu'il en est vraiment.

L'origine bovine

Il s’agit d’une provenance fréquente dans les compléments alimentaires de collagène dérivé de la peau des vaches. Il peut également être trouvé naturellement dans le bouillon d’os et la gélatine de bœuf. Après l’abattage, les peaux sont récupérées puis traitées pour extraire la protéine de collagène. 

A la fois pour des questions éthiques quant à la condition animale que pour la qualité, nous vous recommandons de privilégier des élevages bio et de vérifier la provenance des animaux. 

Le collagène bovin est principalement de type I et de type III. Il est riche en acides aminés glycine et proline, ce qui les rendent excellents pour la production de créatine, le renforcement musculaire et l’aide à la production de collagène endogène.

L'origine marine

Le collagène marin provient de la peau et des écailles de poissons, parfois de crustacés comme les crevettes.  

Il n’y a pas d'inquiétude à avoir concernant la contamination par des métaux lourds puisqu’ils sont souvent stockés dans les graisses du poisson, qui ne sont pas utilisées pour le collagène marin.

Le collagène de poisson fournit principalement le type-I et les acides aminés glycine, proline, et hydroxyproline. S'il est hydrolysée, il est alors facilement absorbé et profite à la digestion, aux organes, aux vaisseaux sanguins, aux os, aux articulations et à la peau.

Avis & Conseil Dynveo :

Nous vous proposons un collagène marin :

  • A la formule 100% clean, sans métaux lourds, hormones, antibiotiques ou conservateur, dans une gélule végétale ;
  • Certifié MSC (WWF) pêche durable ;
  • Hautement biodisponible grâce à des peptides bio-actifs et hydrodispersibles ;
  • Efficacité scientifiquement démontrée (70 études cliniques).

acheter collagene marin dynveo

L'origine végétarienne

Le collagène végétarien provient de la membrane de coquilles d'œufs de poules. Il contient différents types, mais principalement le type I, V et X.

Il s'agit d'un complexe qui fournit également du sulfate de glucosamine, le sulfate de chondroïtine, l’acide hyaluronique et même de keratine. Il est donc utile pour le renforcement de la masse musculaire, la réduction de la douleur et de la raideur, le renforcement du tissu conjonctif, la cicatrisation des blessures et à la peau.

Contrairement au collagène marin hydrolysée par exemple, son mode d'action n'est pas d'apporter des "blocs" d'acides aminés, mais plutôt d'agir à très faible dose de manière à induire un effet de "boost", de notre propre production endogène.

Avis & Conseil Dynveo :

Nous vous proposons un collagène végétarien :

  • Extrait de membrane d'œufs de poule et conditionné dans une gélule 100% végétale ;
  • Sans aucun excipient, additif et produit chimique ;
  • Se composant d'un complexe bio-actif synergique avec du collagène de type I, V et X + acides hyaluronique et élastine + glucosamine et chondroïtine
  • Et à l'efficacité scientifiquement prouvée (20 études cliniques et 6 publications).


acheter collagene vegetarien dynveo

Le collagène vegan ou végétalien

Contrairement à la croyance populaire, il n’y a PAS de source vegan naturelle de collagène. Le collagène est forcément à 100% d’origine animale. Cependant, notre corps crée son propre collagène grâce à une alimentation appropriée, riche en nutriments. Et c’est là qu'interviennent les compléments alimentaires de collagène dits vegan. 

Ce sont des produits à but marketing, contenant des nutriments, comme des vitamines ou acides aminés, qui sont plus ou moins étudiés pour agir sur notre production endogène.

A ce titre, notre glycine pure en poudre, peut être considérée en tant que tel puisqu'elle est l'acide aminé majeur du collagène.

Posologie des différentes formes

Le collagène utilisé dans les compléments alimentaires se trouve sous différentes formes, quelque soit leur provenance :

Soit sous sa forme native, c’est-à-dire que la molécule de collagène est complète et non dénaturées, ce qui le rend difficilement absorbable par la barrière intestinale, peu digeste. On ne s'attardera pas sur cette forme.

Soit sous sa forme hydrolysée, où les molécules de collagène sont découpées via un processus naturel d'hydrolyse.

Soit sous forme d'un complexe naturel comme c'est le cas de notre collagène végétarien issu d'oeuf de poule.

La posologie varie en fonction de la forme :

Sous forme hydrolysée (collagène marin)

L’hydrolyse du collagène permet d’obtenir de courtes chaînes d’acides aminés qui ont l’avantage d’être plus facilement assimilables par le corps humain. Ces courtes chaînes sont appelées peptides ou hydrolysat de collagène.

Il est conseillé d’en prendre minimum 2g par jour, et idéalement plus de 10g si vous avez une activité sportive régulière et soutenue, ou si vous souhaitez agir efficacement sur la peau. Au vu du dosage, cela n’est possible que si le collagène est en poudre. 

Si des dosages inférieurs ou dépassant largement les doses mentionnées, sont indiqués, cela peut remettre en question la qualité du collagène proposé et son efficacité.

les différents types de collagène

Sous forme de complexe (végétarien)

A l'inverse, en ce qui concerne notre collagène végétarien, l'effet booster sur la production de collagène a été démontré dans de nombreuses études cliniques à des doses particulièrement faibles :

L'efficacité est cliniquement démontrée à partir de seulement 300mg par jour, soit une seule gélule !

La cure de collagène peut se poursuivre sans problème tout au long de l'année, peu importe le type ou la forme utilisée.

Effets secondaires et contre-indications possibles

La prise de compléments alimentaires en collagène peut provoquer des troubles digestifs mineurs ou un mauvais goût dans la bouche. Tout cela peut être prévenu, en évitant des dosages trop élevés et en mélangeant son collagène à un smoothie par exemple.

Certaines populations de personnes devraient éviter les compléments sauf si ces derniers ont été discutés auprès de leur professionnel de santé, par exemple :

  • Antécédents médicaux
  • Pathologie existante
  • Enfants
  • Femmes enceintes
  • Femmes allaitantes

Sources : 

[1]the influence of age and sex on skin thickness, skin collagen, and density by Sam Shuster, Martin M. Black, Eva McVitie for the British Jounal of Dermatology (1975)

[2] Collagen structure and stability by Matthew D. Shoulders, Ronald T. Raines (2009)  



Partager ce contenu

Félicitation, un bon de réduction d'une valeur de 1€ vient de vous être accordé.

Code :