Bienfaits et dangers de l’huile de bourrache

publié par Les experts Dynveo, calendar_month

L’huile de bourrache a des bienfaits souvent mal connus. Ses vertus pour la beauté de la peau et des cheveux ne représentent qu’une partie minime de ses avantages. Ses effets bénéfiques sur les articulations et le cholestérol en font une alliée dans de nombreuses situations. Cet article aborde également les potentiels dangers qu’elle pourrait avoir.

Présentation

Origine

La bourrache est une plante assez commune en Europe dont on extrait l’huile de ses graines. Ses fleurs et ses feuilles sont utilisées en cuisine pour son goût particulier et en herboristerie pour ses bienfaits sur la santé. Le goût des fleurs rappelle la saveur de l'huître, alors que celui des feuilles rappelle celui du concombre. Ses graines sont riches en acides gras oméga-6 à qui ont attribue les principaux bienfaits de la bourrache.

Actifs

La bourrache contient des acides gras, des polyphénols1, et des alcaloïdes, elle contient les vitamines A, E, D et K. C’est de ces actifs que l’huile de bourrache tire ses vertus.

Composition en acides gras de la bourrache

L'huile de graines de bourrache est riche en acides gras polyinsaturés oméga-6 : l’acide gamma-linolénique (26%-38%), l’acide linoléique (35 à 38 %), oméga-3 :  l’acide eicosénoïque (3,5 %-5,5 %), monoinsaturés : l’acide oléique (16 à 20 %) et l’acide érucique (1,5 %-3,5 %), et saturés :  l'acide palmitique (10 à 11 %), l'acide stéarique (3,5 à 4,5 %). 2

Bienfaits de l’huile de bourrache

Huile de bourrache et cholesterol

Propriétés sur le cholestérol

L’acide linoléique et l’acide oléique contribuent au maintien d’une cholestérolémie normale.

L’huile de bourrache est très riche en oméga-6. Compléter l’alimentation avec des acides gras polyinsaturés oméga-6 réduit le « mauvais » cholestérol LDL et augmente le « bon » cholestérol HDL, mais les mécanismes sous-jacents impliqués sont mal compris.

Des recherches basées sur la génétique de plus de 100 000 individus d'origine européenne ont découvert un gène qui affecte le taux de cholestérol sanguin grâce à la génération d'un composé à partir d'acides gras polyinsaturés oméga-6 : les lipoxines. Favoriser la production de lipoxine permet l’amélioration des taux de cholestérol.3L’acide oléique, lui, diminuerait l’absorption du cholestérol en agissant sur une protéine de transport du cholestérol.4

Un effet méconnu mais efficace sur les articulations

La bourrache contribue à maintenir la souplesse articulaire. L’utilisation de l’huile comme complément alimentaire peut aider à retrouver une meilleure mobilité.

Elle a fait l’objet de nombreuses publications sur la santé articulaire.5

L’huile de bourrache serait utile pour :

  • Les inconforts et gênes articulaires
  • Le gonflement des articulations
  • Aider à diminuer les raideurs matinales

Sa haute teneur en acide gamma-linolénique serait au moins en partie à l’origine de ces bienfaits. 6

Huile de bourrache et cheveux

L'huile de bourrache présente des bienfaits pour la santé des cheveux, mais aussi des ongles. Consommée comme complément alimentaire, l'huile de bourrache favorise la pousse des cheveux7, et contribue à leur robustesse et à leur brillance. L'acide gamma-linolénique serait impliqué dans l’effet de l’huile de bourrache sur la beauté des cheveux.8 Il soutiendrait un environnement sain pour les follicules pileux, résultant en une amélioration de la force et de la brillance des cheveux.

De manière similaire, l'huile de bourrache peut améliorer la beauté des ongles en réduisant leur fragilité et en augmentant la résistance des ongles aux agressions extérieures. Son application en externe a prouvé ses bienfaits pour la peau, et si les études ne se sont pas encore penchées sur le sujet, l’huile de bourrache pourrait apporter de nombreux bienfaits à la fois pour le cuir chevelu, les cheveux et les ongles.

Huile de bourrache

Découvrez tous les bienfaits de notre Huile de bourrache issue de graines BIO, riche à 20% en acide gamma linolénique, issue d'une première pression à froid. 100% pure.

  • Riche en Omégas-6 et 9
  • Protection contre l’oxydation optimale
  • Matière première issue d’une agriculture biologique
  • Formule 100% pure
Acheter notre Huile de bourrache

Bienfaits sur la peau

Des études ont montré les avantages de l’huile de bourrache pour aider les peaux présentant différentes difficultés. Elle est utile pour améliorer les desquamations, rougeurs9, et démangeaisons, mais aussi les boutons des peaux à problèmes. Avec ses bienfaits pour les peaux sèches bien connues et dont les mécanismes d’action semblent multiples. Dans une étude, la consommation d'huile de bourrache améliore la fonction barrière cutanée chez les personnes âgées, se traduisant par une diminution de la perte en eau transépidermique. Réduisant ainsi la sécheresse cutanée de 14 à 42 %.10C’est pourquoi l’huile de bourrache est réputée anti-ride. Sa capacité à améliorer l’hydratation cutanée est un atout pour une peau plus jeune et plus éclatante.

Dans les supplémentations, les niveaux d'acide gamma-linolénique sont corrélés avec l'efficacité du produit.11L’application en externe étant, elle aussi, efficace pour diminuer des problématiques de peau comme la peau sèche et les démangeaisons12, il est intéressant de privilégier des huiles à forte teneur en GLA.

L’huile des femmes ménopausées

L'huile de bourrache est fréquemment conseillée aux femmes ménopausées en raison de ses nombreux bienfaits, agissant comme un rééquilibrant général pour celles ayant dépassé la cinquantaine. L’huile de bourrache va en effet jouer un rôle anti-âge pour la peau comme nous l’avons vu, mais ses bienfaits pour les articulations, le cholestérol, et les cheveux vont aussi permettre ce rééquilibrage global des effets des changements hormonaux de la ménopause.

Les besoins de la femme ménopausée sont causés par la chute hormonale qui arrive autour de 50 ans, on voit alors chez certaines femmes apparaître une augmentation du cholestérol, une sécheresse de la peau, parfois une détérioration de l’aspect des cheveux, des problèmes articulaires, et d’autres déséquilibres tels que la sécheresse intime. L’huile de bourrache peut participer à améliorer le confort de vie des femmes ménopausées.

Dangers de l’huile de bourrache

Les feuilles et les fleurs de la bourrache contiennent des alcaloïdes pyrrolizidiniques qui sont dangereux pour le foie, c’est pour cette raison que leur usage est déconseillé en petites quantités pour les personnes ayant des troubles hépatiques. L’huile de bourrache, elle, ne présente pas de danger.

Effets secondaires

Aucun effet secondaire négatif de l’huile de bourrache n’a été documenté, elle ne semble présenter aucun danger, cependant il existe des contre-indications qui préconisent l’avis d’un médecin.

Contre-indications

Les contre-indications à la prise d’huile de bourrache sont rares.

L’huile de bourrache ne semble pas présenter de danger pendant la grossesse. Contrairement aux autres parties de la plante, elle ne contient pas de quantités importantes d’alcaloïdes pyrrolizidiniques. La supplémentation durant la grossesse et l’allaitement peut être intéressante sous différents aspects grâce à sa teneur en acide gamma-linolénique et en acide dihomo-gamma-linolénique. Cependant, seules les huiles de bourrache certifiées sans alcaloïdes pyrrolizidine doivent être utilisées pendant la grossesse.13

L’avis d’un médecin est cependant nécessaire pour toute supplémentation en huile de bourrache durant la grossesse. Il en est de même chez les enfants de moins de 12 ans, et chez les personnes atteintes de troubles hépatiques. Il faudra également veiller à interrompre la prise deux mois avant toute opération chirurgicale.

Bourrache et prise de poids : que dit la science ?

L'huile de bourrache se distingue par sa haute teneur en acide gamma-linolénique, et ce composant est particulièrement intéressant dans le contexte du métabolisme lipidique et de la gestion du poids.

Si un déséquilibre oméga-6/oméga-3 est largement pointé du doigt dans le surpoids, les effets des huiles riches en AGL et phytoactifs, comme l’acide rosmarinique, montrent plutôt des effets brûle graisse14.

L'AGL joue un rôle clé dans la modulation de nombreux processus et peut influencer positivement la gestion du poids à travers plusieurs mécanismes 15. La β-oxydation, un processus métabolique crucial où les acides gras sont dégradés pour produire de l'énergie, est facilitée par le GLA16. L'AGL stimule également l'activité de la carnitine palmitoyltransférase I (CPT1), une enzyme essentielle pour le transport des acides gras dans les mitochondries, où ils sont oxydés.17

En augmentant cette activité, l'AGL favorise une utilisation plus efficace des graisses corporelles comme source d'énergie, ce qui peut entraîner une réduction de la masse graisseuse. En conclusion, l'huile de bourrache offre des mécanismes physiologiques potentiellement bénéfiques pour la gestion du poids dans le cadre d'un mode de vie sain et équilibré.

Comment la consommer ?

L’huile de bourrache est une huile sensible à l’oxydation. Son conditionnement et les méthodes de conservation utilisées sont donc à considérer avec intérêt. L’indice Totox de l’huile, qui indique son niveau d’oxydation, peut être renseigné par le fabricant.

En gélules

Les différents types de gélules/capsules n’offrent pas la même protection contre l’oxydation.

  • Gélules de gélatine (animal) : ce sont les gélules les plus présentes sur le marché, dont elles représentent 90 %.
  • Gélules HPMC (cellulose) : elles sont souvent utilisées pour pouvoir avoir le label bio, qui n’est pas autorisé pour la gélatine. Mais celles-ci posent problème, car elles sont très perméables à l’oxygène, ce qui augmente considérablement la rapidité de l’oxydation. Elles ne sont donc pas recommandées pour cause d’instabilité de l’huile et de risque de rancissement rapide.
  • Gélules pullulan (polysaccharide issu de tapioca) : elles sont presque imperméables à l’oxygène, mais non labellisées en bio.

Il faudra toujours privilégier les huiles issues de l'agriculture biologique. Le label bio n’est malheureusement présent que sur les gélules les moins imperméables. Celles-ci peuvent donc contenir un produit oxydé, qui peut avoir des méfaits sur l'organisme plutôt que des bienfaits. 

Il faudra donc choisir un produit présentant la mention « issu de l’agriculture biologique » plutôt qu’un produit labellisé. Et pour une consommation plus écologique, opter pour les gélules/capsules de pullulan issu de tapioca qui sont un produit végétarien.

Huile

En bouteille, l’huile de bourrache doit impérativement être conservée dans un récipient de petite taille et opaque, et au frais, particulièrement une fois la bouteille ouverte. Ceci permettra de ralentir l’oxydation de l’huile et de préserver ses bienfaits au maximum.

Conclusion

Les bienfaits de l’huile de bourrache sont nombreux et elle ne présente pas de danger. Bénéfique pour la peau, les cheveux, les articulations et la réduction du cholestérol, on la préconise souvent pour les femmes ménopausées, chez lesquelles elle peut soulager de nombreux changements. Une conservation efficace du produit est indispensable afin de préserver son efficacité.

Huile de bourrache Dynveo

sources

1 - Extraction of Antioxidants from Borage (Borago officinalis L.) Leaves—Optimization by Response Surface Method and Application in Oil-in-Water Emulsion, Antioxidants, 2014

2 - The chemical composition, botanical characteristic and biological activities of Borago officinalis: a review, Asian Pacific Journal of Tropical Medicine, 2014

3 - Human genetic research uncovers how omega-6 fatty acids lower bad cholesterol, Science Daily, 2014

4 - Oleic acid decreases the expression of a cholesterol transport-related protein (NPC1L1) by the induction of endoplasmic reticulum stress in CaCo-2 cells, Journal of physiology and biochemistry, 2011

5 - Treatment of Rheumatoid Arthritis with Marine and Botanical Oils: An 18-Month, Randomized, and Double-Blind Trial, Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, 2014

6 - Suppression of acute and chronic inflammation by dietary gamma linolenic acid, The journal of rheumatology, 1989

7 - Effect of a nutritional supplement on hair loss in women, Journal of cosmetic dermatology, 2015

8 - Influence of Nutrition, Food Supplements and Lifestyle in Hair Disorders, Indian dermatology online journal, 2022

9 - Intervention with flaxseed and borage oil supplements modulates skin condition in women, British journal of nutrition, 2009

10 - Effect of borage oil consumption on fatty acid metabolism, transepidermal water loss and skin parameters in elderly people, Archive of gerontology and geriatrics, 2000

11 - Gamma-Linolenic Acid Levels Correlate with Clinical Efficacy,Advances in Therapy, 2014

12 - Clinical effects of undershirts coated with borage oil, Journal of Dermatology, 2007

13 - Borage, Drugs and Lactation Database, 2021

14 - Rosmarinic acid attenuates, food and chemical toxicology, 2021

15 -  γ-Linolenate Reduces Weight Regain in Formerly Obese Humans, THe journal of nutrition, 2007

16 -  Dietary γ-Linolenic Acid-Enriched Oil Reduces Body Fat Content and Induces Liver Enzyme Activities Relating to Fatty Acid β-Oxidation in Rats, the journal of nutrition, 1994

17 -  Physiological effects of an oil rich in γ-linolenic acid on hepatic fatty acid oxidation and serum lipid levels in genetically hyperlipidemic mice, Journal of clinical biochemistry and nutrition, 2014

share Partager

Articles qui pourraient vous intéresser

Qu’est ce que le TOTOX ?
Qu’est ce que le TOTOX ?

L'indice TOTOX mesure l'oxydation des huiles. Comprenez comment il influence la qualité des oméga-3 et les meilleures pratiques pour conserver ces huiles bénéfiques.

publié par Les experts Dynveo, calendar_month

Bien choisir son huile de krill
Bien choisir son huile de krill

L’huile de krill Superba boost™ est la nouvelle référence en terme de qualité et bénéficie d’études cliniques sérieuses sur l’homme venant appuyer ses atouts santé.

publié par Les experts Dynveo, calendar_month