Détoxification et nutraceutiques : comment réussir sa cure détox ?

- Catégories : Science

La détoxification ou « détox » est un processus réalisé continuellement par notre organisme pour éliminer les toxines. Cependant, est-il possible de le booster afin d’améliorer son efficacité ? Quels sont les grands principes de la détox ? Quels compléments alimentaires faut-il privilégier ? Comment maximiser les résultats ? Dynveo vous donne ses meilleurs conseils.

Les toxines endogènes

Pour commencer, notre corps produit naturellement des déchets en digérant des aliments, mais également au cours du métabolisme de nos cellules : ce sont les toxines endogènes. Notons que ces dernières sont produites par notre organisme pendant l’ensemble des processus métaboliques. La toxine la plus connue est l’acide lactique, produit par notre corps pendant un effort musculaire. Soulignons également le cas de la toxine issue de la dégradation des protéines, l’urée. En outre, l’accumulation de toxines appelées radicaux libres, générant le stress oxydatif, est impliquée dans de nombreuses maladies chroniques et dégénératives. Il est donc particulièrement important d’avoir un système détoxifiant efficace pour rester en bonne santé.

Les toxines exogènes

Nous sommes également exposés à certains composés de notre quotidien comme les produits chimiques, les médicaments, les pesticides et autres polluants environnementaux. Ces composés, regroupés sous le terme de toxines exogènes, peuvent s’accumuler dans l’organisme. Ils peuvent être d’origine naturelle (métaux lourds, alcaloïdes) ou chimique (pesticides, médicaments). À terme, ils peuvent devenir toxiques et induire de nombreuses pathologies. Heureusement, le corps humain est doté d’un système permettant d’éliminer ces éléments de façon optimale. On vous explique comment !

Le processus de détoxification

La détoxification, couramment appelée « détox », est un mécanisme cellulaire vital pour éliminer les déchets et assurer le bon fonctionnement de notre organisme. Il consiste à inhiber, transformer puis éliminer les toxines.

Le processus de détoxification de l'organisme

Ce processus est assuré par plusieurs organes que l’on nomme organes émonctoires. Il s’agit principalement du foie, du pancréas, des reins, du système gastro-intestinal, de la peau et des poumons :

  • Le foie : c’est l’organe le plus sollicité pour la détoxification de l’organisme. De plus, il permet de traiter plusieurs types de déchets organiques tout en participant au métabolisme des nutriments et à la synthèse des acides biliaires. Ces différentes actions sont réalisées par des cellules que l’on appelle les hépatocytes. Cet organe contient aussi une puissante molécule antioxydante en grande quantité : le glutathion. Cette dernière inhibe les radicaux libres et peut se lier aux toxines afin de les signaler et d’initier leur élimination.
  • Le pancréas : sécrète plusieurs enzymes pancréatiques nécessaires à la digestion qui vont fragmenter les nutriments (protéines, lipides et glucides).
  • Les reins : permettent de filtrer et d’éliminer les déchets métaboliques dans l’urine.
  • Le système gastro-intestinal : évacue la matière non digérée et récupère les déchets provenant d’autres organes afin de les transformer en selles. Il forme avec le microbiote une barrière biologique protectrice.
  • La peau : véritable barrière physique, la peau élimine les déchets de notre organisme à travers la transpiration.
  • Les poumons : permettent d’éliminer les déchets gazeux lors de l’expiration, en particulier le gaz carbonique. Des déchets solides (glaires et mucus) peuvent aussi être éliminés par cet organe.

L’élimination des toxines est un phénomène assez complexe, qui prend en compte de nombreuses réactions biologiques. On peut simplifier ce processus en trois phases : notre corps possède des enzymes (protéines réalisant certaines réactions biochimiques rapidement) qui vont transformer les toxines en métabolites hydrosolubles primaires et secondaires (phases 1 et 2), afin de les éliminer à travers l’urine (phase 3). Cette dernière étant majoritairement composée d’eau, les métabolites secondaires peuvent s’y mélanger facilement et être excrétés en dehors de l’organisme.

L'élimination des toxines par le foie

Détoxification et nutraceutiques 

Si le système de détoxification humain est relativement efficace, il est possible de le stimuler ou de l’optimiser, notamment grâce aux compléments alimentaires. En effet, de nombreuses plantes possèdent des propriétés drainantes ou détoxifiantes, entrainant une action physiologique bénéfique sur l’organisme.

Dynveo vous explique comment optimiser votre cure de « détox » de façon naturelle, avec des nutraceutiques les plus purs possibles et garanties sans excipients ni additifs. Nos produits sont extraits par des méthodes vertes (« green extraction ») avec de l’eau et de l’éthanol. Aucun solvant organique toxique n’est utilisé.

Le chardon-Marie bio

chardon-marie pour détoxifier

Le chardon-Marie est une plante qui trouve son origine en Europe. Elle est utilisée depuis des siècles en médecine traditionnelle. Nos gélules de Chardon-Marie bio sont standardisées à 80 % en silymarine, dont 30 % en silybine. Ces deux composés appartiennent à la famille des polyphénols, connus pour avoir des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et favorisant la régénération du foie.

Ces principes actifs permettent de protéger les cellules hépatiques et de stimuler la réparation des hépatocytes abimés. De plus, les sylimarines vont soutenir la « détox » en inhibant la fixation des toxines sur les hépatocytes, entrainant une action hépatoprotectrice1. Les études in vivo montrent que le chardon-Marie augmente les taux de deux puissantes enzymes détoxifiantes : le glutathion (GSH) et la superoxide dismutase (SOD).

Pour terminer, une étude clinique sur 587 patients, atteints de maladies alcooliques, montre l’efficacité du chardon-Marie pour réduire les taux de transaminases sériques, des enzymes sécrétées par les hépatocytes endommagés2. La diminution de ce taux démontre une dégradation moins importante des hépatocytes et valide l’action hépatoprotectrice et anti-fibrotique du chardon-Marie.

L’artichaut

artichaut pour détoxifier

L’artichaut est une plante majoritairement cultivée en Europe, dont l’usage est très apprécié en phytothérapie. Elle a de nombreux bienfaits notamment sur la digestion, le foie et la régulation du cholestérol. L’artichaut doit ses effets à sa richesse en de nombreux nutriments, polysaccharides et polyphénols. La cynarine, un dérivé de l’acide caféique (polyphénol) possède des propriétés intéressantes pour le foie. Nos gélules sont titrées à 5 % dans notre extrait d’artichaut. Cet actif va notamment aider à la protection contre l’oxydation lipidique des membranes des hépatocytes3. Il protège ainsi les cellules du foie pour préserver son bon fonctionnement. Il peut être intéressant d’associer notre artichaut avec notre chardon-Marie pour avoir une action synergique. Ces deux extraits apportent différents composés actifs (notamment des polyphénols) dont les effets se complètent.

La berbérine

berbérine pour détoxifier

La berbérine est une molécule naturellement active issue de la plante Berberis aristata. C’est un alcaloïde traditionnellement utilisé en médecine ayurvédique et chinoise. Cette molécule a des propriétés intéressantes pour la santé, et particulièrement dans la protection du foie. En effet, elle peut agir sur plusieurs mécanismes comme la régulation des lipides et la diminution de la résistance à l’insuline4. Elle favorise le fonctionnement du foie tout en ayant une action protectrice en limitant l’inflammation et la fibrose (hyperplasie du tissu hépatique). Une étude clinique confirme que la berbérine améliore la physiologique hépatique et limite l’apparition de troubles métaboliques5.

Le thé vert bio

thé vert pour détoxifier

Le thé vert est un arbuste cultivé en Asie depuis de nombreuses années. Il fait partie intégrante de la culture asiatique, notamment en Chine et au Japon où il est majoritairement consommé en boisson. Il est aussi utilisé en médecine traditionnelle dans ces pays pour ses nombreux bienfaits. Notre extrait de thé vert bio a l’avantage d’être beaucoup plus concentré que lorsqu’il est consommé sous la forme de boisson. En effet, notre produit est standardisé à 90 % en polyphénols, les principes actifs du thé, dont 24 % en catéchines et 10 % en EGCG (épigallocatéchine gallate). Ces polyphénols ont une activité antioxydante permettant de lutter contre les radicaux libres. Ils stimulent également le fonctionnement des enzymes nécessaires pour métaboliser les toxines, notamment la glutathion peroxydase6. La consommation régulière de thé vert aide aussi à contrôler le taux de glucides, lipides et de cholestérol5.

L’association de ces quatre nutraceutiques est donc intéressante pour stimuler la détoxification de l’organisme. Ces quatre extraits permettront de soutenir les mécanismes drainants, tout en ayant un effet protecteur. Toutefois, d’autres produits peuvent aussi être intéressants comme la garcinia cambogia, une plante permettant de réguler le taux de sucres et de lipides, ou encore la NAC (N-acétylcystéine) un précurseur du glutathion, ce dernier étant une molécule antioxydante très importante dans le processus de « détox ».

Les conseils de Dynveo

Outre le fait d’aider son corps via les compléments alimentaires, quelques petites actions peuvent être mises en place au quotidien pour une efficacité maximale :

  • Adopter un régime alimentaire équilibré : il faut limiter la consommation d’aliments riches en sucre, graisses saturées et sel pour privilégier ceux riches en vitamines et fibres telles que les fruits et légumes. En effet, une alimentation optimale demandera un effort moindre à votre foie, ce qui permettra de ne pas le surcharger pendant la phase de détoxification.
  • Avoir une bonne hydratation : l’apport hydrique a son importance puisque l’eau va aider à l’élimination des toxines. Une consommation d’environ 2 L d’eau par jour est conseillée. Il faut aussi veiller à limiter la consommation d’alcool, qui va avoir un effet contraire et favoriser la déshydratation du corps.
  • Limiter le stress et avoir un sommeil adéquat : il est primordial d’être dans un bon état d’esprit, et pour cela rien de mieux qu’un bon sommeil. Le stress est un facteur, qui sur le long terme peut avoir des effets délétères sur l’organisme, il convient donc de le limiter au maximum.
  • Pratiquer une activité physique régulière : c’est la clé de la santé. Elle peut avoir une durée variable selon le temps disponible, mais il faut toujours veiller à faire du sport plusieurs fois par semaine.

L’association d’une bonne nutrition, d’un mode de vie sain, et de compléments alimentaires peut donc avoir un réel impact sur le drainage de l’organisme. Ces solutions naturelles sont simples à mettre en place et ne peuvent apporter que du positif au fonctionnement du corps humain.

Références bibliographiques

1. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20564545/

2. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29245314/

3. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1756464609000036

4. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33068590/

5. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4529214/

6. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30653316/

Partager ce contenu

Félicitation, un bon de réduction d'une valeur de 1€ vient de vous être accordé.

Code :