Bienfaits et contre-indications de la Bromélaïne

publié par Rémi Guédon, calendar_month

Dans cet article l'ananas est à l'honneur ! Mais pour être plus exacts, nous allons vous parler des bienfaits de la bromélaïne, ou broméline. Il s'agit d'un complexe d’enzymes qui se trouve dans toutes les parties du fruit frais qu'est l'ananas, mais en particulier dans sa tige.

Les scientifiques s'intéressent à la bromélaine et ses enzymes car elles présentent de nombreuses vertus. Le complexe d'enzymes de l'ananas dont il est question est dit « protéolytique ». Ce terme indique qu'il a la capacité de digérer les protéines, en coupant les liaisons entre les acides aminés [1].

Histoire de l'ananas et ses usages traditionnels

Ce fruit exotique est utilisé en médecine traditionnelle d'Amérique du Sud et Amérique centrale.

Le premier contact entre l'ananas et les Européens a lieu en Guadeloupe, lors du second voyage de Marco Polo en 1493. Quelques années plus tard, en 1658, Charles de Rochefort, pasteur et écrivain français rapporte que l'ananas est le fruit le plus important de la médecine traditionnelle amérindienne. Il décrit également ses bienfaits physiologiques en soulignant qu'il a la propriété « d’exalter l'Esprit et de consoler le Cœur, de fortifier l'estomac et le corps, de stimuler la digestion ainsi que d’améliorer la qualité des urines »[2]. Il précise également que si le fruit n'est pas disponible, la racine et la tige ont le même effet.

Notons que les shamans du nord des Andes péruviennes recommandent, encore aujourd'hui, ces complexes pour limiter certains déséquilibres, tonifier l'organisme et soutenir une bonne santé globale [3].

Aujourd'hui, la bibliothèque nationale de médecine des États-Unis (MeSH) classe la bromélaïne comme une enzyme digestive protéolytique.

La bromélaïne dans l'industrie pharmaceutique

De nombreuses études ont porté sur les bienfaits physiologiques de la bromélaïne. Elles considèrent que ses bienfaits sont le résultat de sa haute activité enzymatique.

Néanmoins, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) n'autorise, pour le moment, aucune allégation ni propriété santé concernant la supplémentation orale en bromélaïne dans le cadre des compléments alimentaires.

Les mécanismes d'action des enzymes protéolytiques endogènes

Le corps humain produit des enzymes protéolytiques. Il le fait principalement au niveau du pancréas et de l’estomac. Ces enzymes permettent d'une part de digérer les aliments et participent d'autre part à différents processus biologiques [5].

Par ailleurs, les différents types d’enzymes protéolytiques partagent des mécanismes d’action similaires. On les regroupe sous le terme de « digestion enzymatique ».

Schéma de la digestion enzymatique des protéines par la bromélaine

L'activité enzymatique c'est quoi ?

La bromélaïne agit sur un substrat en tant que catalyseur : son activité enzymatique se traduit par sa capacité à hydrolyser, c’est à dire découper les liaisons protéiques, pour une quantité d'enzyme donnée.

Il existe plusieurs unités :

  • GDU : Unité de digestion de la gélatine
  • UCL : Unité de coagulation du lait
  • FIP : International Pharmaceutical Federation units
  • Nkat : Nanokatals...

Mesure de l'activité enzymatique de la bromélaïne par titrimétrie

Pour mesurer la capacité de la bromélaïne à digérer les protéines, nous utilisons plusieurs techniques analytiques dont le dosage de l’activité enzymatique (GDU) par titrimétrie. Ce test repose sur la capacité de la bromélaïne à digérer les liaisons peptidiques des protéines de gélatine. Cette digestion va libérer des acides aminés et des peptides qui pourront être mesurés par un titrage acido-basique. Dans le même temps, une titrimétrie est réalisée sur la même solution de gélatine sans bromélaïne. Ensuite, une formule comparative permet de calculer le nombre d'unités de gélatine digérées.

Comment ça se passe chez Dynveo ?

Nos recherches scientifiques et les mécanismes d'action des enzymes protéolytiques nous ont poussés à proposer de la bromélaïne pure à haute activité enzymatique (supérieure à 5000GDU/g).

Pour des raisons d'écoresponsabilité, Dynveo a choisi d'extraire cette enzyme de la tige d’ananas (Ananas comosus). Nous contribuons donc à la revalorisation de ce qui est considéré comme un déchet dans ce fruit.

Le processus d’extraction repose quant à lui sur le principe de macération à l’eau. Des étapes d’ultrafiltration sont par la suite réalisées pour purifier les enzymes protéolytiques. De ce fait, il ne nécessite aucun solvant chimique. Il s'agit donc d'un procédé doux et respectueux permettant de conserver une haute activité enzymatique.

La gastro-résistance ?

La bromélaïne étant une enzyme particulièrement fragile, elle peut facilement être détruite dans l'estomac. De notre expérience, même si elle est prise en dehors des repas, il y a une perte évidente de son efficacité si elle n'est pas protégé comme il se doit.

C'est pourquoi nous avons opter pour la seule option validée scientifiquement : L'utilisation de gélules DRcaps de chez Lonza.

Autorisées en BIO et végétales, elles sont optimisées pour permettre une libération de l'actif juste après le bol alimentaire. C'est tout simplement la meilleure option valide à ce jour pour protéger efficacement la bromélaïne des sucs gastriques et ainsi garantir son efficacité.

Utilisation de la bromélaïne

Posologie bromélaine

Pour profiter des bienfaits de la bromélaïne, les études cliniques ont analysé plusieurs dosages.

Le consensus scientifique est de prendre 1 à 3 gélules de 500 mg à haute activité par jour. 

Selon les bienfaits recherchés, la dose utilisée est à adapter.

Pour sa part, la commission E allemande, institution européenne en phytothérapie, préconise 3 gélules de 300mg, 3 fois par jour [7].

Notons qu'au delà du dosage, il est important de bien considérer l'activité enzymatique. En effet, 500mg d'une marque peut être 2 ou 3 fois moins efficace qu'une autre...

Bromélaïne : danger, contre-indication, interaction

Les complexes enzymatiques protéolytiques sont généralement considérés comme sûrs.

Néanmoins, l’étude de la littérature scientifique relève quelques troubles digestifs rapportés chez des consommateurs prenant de fortes doses (3000 mg/jour). Il s'agissait principalement de diarrhées ou de nausées. Sur les 12 études cliniques utilisant de fortes doses, il y a une incidence de troubles gastriques de l’ordre de 1.6 %.

Ces troubles sont identiques à ceux liés à une consommation trop importante de fruits contenant ce type d’enzyme (ananas, papaye, etc.).

Il en ressort que la bromélaïne est un complément sûr, non toxique, avec très peu d’effets secondaires, et sans surdosage connu.

En revanche, en cas d’usage concomitant de médicaments, nous vous conseillons de toujours prendre l’avis d’un médecin.

Il convient de prendre la bromélaïne par voie orale et de prendre garde au mésusage. En effet, et de par son action protéolytique, la bromélaïne à de très fortes doses et quantité ne doit pas atteindre les voies respiratoires. En ce sens, nos opérateurs disposent d’équipement de protection et de procédés de production spécifiques lors de la manipulation de la bromélaïne. Les voies respiratoires, dont les vaisseaux du système cardiovasculaire et les cellules de l’immunité présentes dans les muqueuses, se doivent d’être protégées de trop grande quantité de bromélaïne pouvant engendrer une inflammation.

share Partager

Articles qui pourraient vous intéresser

Comment choisir un complément alimentaire de qualité ?

Comment choisir un complément alimentaire de qualité ?

Quels sont les 9 principaux critères à avoir à l'esprit lorsque l'on choisit un complément alimentaire ? Comment s'assurer de sa qualité ? Tous nos conseils pour faire le bon...

publié par Karen Abécassis, calendar_month