Antidépresseur naturel : mise en garde

publié par Les experts Dynveo, calendar_month

Contrairement aux idées reçues, les données de l’OCDE montrent que les Français ne sont pas les plus gros consommateurs d’antidépresseurs en Europe. Néanmoins, l’usage de ces médicaments est très largement répandu. Nombreux sont ceux qui cherchent des alternatives et trouvent sur internet des propositions appelées « antidépresseur naturel ». Cet article fait le point sur ce que l’on peut réellement attendre des effets des plantes, ainsi que leurs contre-indications.

Antidépresseur naturel : une notion erronée

Autant être parfaitement clair dès le début : les antidépresseurs naturels n’existent pas. En cherchant cette notion dans un moteur de recherche, apparaissent nombre de blogs et de marques qui présentent les plantes comme ayant des vertus similaires aux médicaments. Or, nous allons le voir, ces allégations sont erronées et trompeuses (sans compter le fait qu’elles soient illégales). 

Par contre, il existe des plantes et actifs naturels qui vont permettre de soutenir l’humeur et favoriser le bien-être émotionnel. Mais il faut les utiliser intelligemment et sans danger.

Beaucoup de blogs ou de marques appâtent l’internaute pour générer du trafic et ainsi vendre des produits ou de la publicité. D’autant plus que les personnes souffrant de déprime ou de dépression sont des proies faciles. En effet, elles témoignent souvent de vouloir :

  • Trouver un substitut pour éviter la chimie ou les effets secondaires
  • Ou se sevrer des antidépresseurs chimiques
  • Ou améliorer les effets des médicaments antidépresseurs

Mais il est très clair que les plantes :

  • Sont loin d’être aussi puissantes que les médicaments antidépresseurs
  • Ont un mode d’action bien différent
  • Ne peuvent se substituer à un médicament
  • Peuvent être utilisées dans le cadre d’un sevrage, mais uniquement en accord et avec l’accompagnement du médecin
  • Peuvent avoir des interactions avec les antidépresseurs et donc perturber un équilibre mental déjà fragile.

Ainsi, il faut remettre l’action des plantes à sa juste place : elles ne sont pas un antidépresseur naturel et doivent être utilisées en s’assurant qu’elles ne perturbent pas davantage l’organisme.

 Antidépresseurs et Plantes pour l’humeur : un mode d’action bien différent

Tous les antidépresseurs ont vocation à éviter la dégradation de la sérotonine dans l’organisme. La sérotonine est un neurotransmetteur qui permet la communication inter-neurones et qui favorise la sensation de bien-être.

Pour éviter la dégradation de la sérotonine, les antidépresseurs agissent selon 2 modes d’action principaux. Premièrement, ils peuvent  inhiber les enzymes qui détruisent la sérotonine : c’est le cas des antidépresseurs de type IMAO. Deuxièmement, ils peuvent inhiber la recapture de la sérotonine : ce sont les antidépresseurs tétracycliques ou les ISRS. Cela a pour effet que le neurotransmetteur reste dans le circuit nerveux..

Or, les plantes ou nutriments souvent appelés « antidépresseur naturel », n’ont pas du tout le même mode d’action. Elles agissent sur la sensation de bien être de manière bien différente :

  • Apporter à l’organisme les nutriments nécessaires à la fabrication de la sérotonine : c’est le cas du trypoptophane, de la vitamine B6 active, du 5-HTP présent dans la griffonia
  • Stimuler la fabrication de sérotonine : c’est le cas de nombreuses plantes agissant directement sur l’humeur comme le millepertuis ou le safran par exemple.

Ainsi, le cas des soi-disant « antidépresseurs naturels » est révélateur de la confusion des genres entre médecine conventionnelle et médecines complémentaires. Les plantes soutiennent l’organisme et le terrain personnel pour les aider à fonctionner de manière optimale. Tandis que les médicaments sont beaucoup plus interventionnistes en venant contrer ou se suppléer à l’organisme.

Antidépresseur & naturel : plutôt un soutien nerveux et moral

 Vous l’aurez compris, les antidépresseurs naturels n’existent pas. Mais il existe de nombreux extraits de plantes et nutriments qui permettent de soutenir le bien être mental et l’humeur.

Plantes

Le millepertuis

C’est une plante bien connue, notamment dans le cadre des baisses de moral saisonnières. Son efficacité est largement prouvée scientifiquement. Mais cette plante a de nombreuses contre-indications, notamment avec les antidépresseurs, qu’il faut vérifier avant de la consommer.

Le millepertuis est une aide pour favoriser l’équilibre émotionnel. Il contribue à maintenir une humeur positive tout au long de la journée et même de la nuit quand il est pris le soir.  Enfin, il favorise la relaxation et le sommeil.

Il faut privilégier des extraits titrés en hypericine, car ce sont eux qui ont été validés dans les études cliniques. Sa présence dans le millepertuis est un marqueur qui témoigne que les autres principes actifs sont bien présents dans le complément alimentaire que vous choisissez.

Le safran

Cette épice contient des principes actifs (safromotivines, safranal et crocine) qui ont été largement étudiés. C’est d’ailleurs des extraits titrés en ces actifs qu’il faut privilégier. La science reconnaît au safran bio des vertus similaires au millepertuis, tout en ayant moins de contre-indications. D’ailleurs leurs mécanismes d’action sont très proches. Le safran :

  • Contribue à l'équilibre émotionnel
  • Aide à maintenir une humeur positive
  • Contribue à un meilleur sommeil
  • Mais aussi, c’est une aide précieuse pour diminuer la tension nerveuse et l’irritabilité.

Le griffonia

Le griffonia est la plante qui, de loin, contient le plus de 5-HTP (5-hydroxytryptophane) dans la nature. Or, le 5-HTP est le précurseur de la sérotonine, appelée aussi « l’hormone du bonheur ».  En effet, l’organisme convertit le trytophane, un acide aminé constituant les protéines contenues dans les aliments, en 5-HTP, puis en sérotonine. Ainsi, le griffonia permet d’améliorer l’activité cérébrale grâce au fait qu’elle apporte le nutriment qui permet à l’organisme de fabriquer de la sérotonine. Dans le choix de votre complément alimentaire de Griffonia, il vaut mieux privilégier des extraits titrés en 5-HTP.

L’ashwagandha

Cette plante Indienne, riche en whitanolides, est une aide précieuse dans nos sociétés modernes. Elle fait partie des plantes adaptogènes, dont la vocation est de rééquilibrer l’organisme en profondeur lors d’une période de stress.

Elle aide à maintenir l’équilibre émotionnel et favorise le sommeil. Mais elle aide particulièrement en cas d’anxiété ou de tension nerveuse. En favorisant la relaxation, elle permet d’avoir les idées plus claires. Les extraits titrés en whitanolides, comme le KSM66, sont les plus indiqués pour bénéficier de ses effets. Un autre de ses grands avantages : elle n’a pas d’interaction avec les antidépresseurs (mais à valider avec le médecin si elle convient à votre cas personnel).

La Rhodiola

La rhodiole est la plante la plus tonique de toutes les plantes pour le moral et l’humeur. Ainsi, elle se prend davantage le matin pour favoriser mieux gérer le quotidien au niveau physique, émotionnel et mental. Elle est aussi une adaptogène qui aide l'organisme à s'adapter au stress émotionnel et à l'effort physique. Elle est aussi utile sur les troubles du sommeil (plus d’énergie le jour = plus de détente le soir), le manque d'appétit, la baisse des performances mentales. Il faut privilégier les extraits titrés en principes actifs identifiés par la science : rosavine et salidrosides.

L’algue Klamath

La Klamath est une micro-algue, comme la spiruline. Elle a des propriétés spécifiques sur l’humeur grâce à sa teneur en phényléthylamine (PEA). Son autre avantage : elle apporte de nombreux micro-nutriments utiles pour le système nerveux comme les vitamines B. C’est un superaliment qui apporte des minéraux, vitamines et acides aminés. Très utile pour soutenir le moral au quotidien, tout en renforçant l’organisme en profondeur.

La Mélisse

La mélisse est une plante moins populaire, peut-être car elle est moins « exotique » que les autres. Néanmoins, c’est un petit trésor aux multiples bienfaits apaisants et rééquilibrants:

  • Aide à maintenir une humeur positive
  • Favorise le bon fonctionnement cognitif
  • Aide à trouver un sommeil de qualité
  • A une effet relaxant et calmant
  • Favorise le bien-être digestif

Choisir un extrait riche en acides hydroxycinnamiques en acide rosmarinique est un gage de qualité et d’efficacité.

La Théanine

La théanine, molécule présente dans le thé vert, est une molécule qui aide à détendre le mental. Pour les personnes agitées, elle favorise la relaxation et un sommeil de qualité. Elle est particulièrement efficace lors de fatigue et aide à améliorer les capacités mentales et physiques. Même si elle n’agit pas directement sur la sérotonine (action qui justifie l’emploi d’antidépresseur naturel par certains, mais erronée comme nous l’avons vu), elle aide à détendre et peut être un atout non négligeable en complément d’autres plantes ciblées sur le moral.

Cette molécule étant souvent obtenue par synthèse, il est préférable de privilégier une théanine extraite de thé vert plutôt qu’une source synthétique dont la traçabilité et la naturalité laissent à désirer.

antidepresseur plante

Nutriments

Dans le cas d’une baisse de moral, il est utile de consommer certains nutriments présents dans l’alimentation et disponibles en complément alimentaire. En effet, ils soutiennent le système nerveux et rechargent l’organisme pour lui donner ce dont il a besoin afin qu’il puisse dépasser les situations difficiles.

Ces nutriments essentiels sont :

  • Vitamines B : énergie, système nerveux, fonctions psychologiques
  • Magnésium : Contribue à un métabolisme énergétique normal, à réduire la fatigue et au fonctionnement normal du système nerveux.
  • Omega 3 (DHA) : Contribue au fonctionnement normal du cerveau et soutient l’émotionnel
  • Zinc : Contribue à une fonction cognitive normale.

Plantes contre-indiquées avec les médicaments antidépresseurs

 Les antidépresseurs inhibent la dégradation ou la recapture de la sérotonine. Tandis que certains actifs naturels apportent les nutriments nécessaires à sa fabrication ou bien stimulent sa synthèse. La prise concomittante d’antidépresseurs et de plantes stimulantes peut provoquer ce qu’on appelle un choc sérotinergique. Cela signifie un trop plein de sérotonine provoqué par une plante stimulante associée à un médicament qui maintient des taux de sérotonine dans l’organisme.

C’est pourquoi, plusieurs plantes stimulantes de la sérotonine sont contre-indiquées avec la prise d’antidépresseurs :

  • Millepertuis
  • Safran
  • Et tryptophane (qui n’est pas une plante, mais un acide aminé)

Etant donné qu’il est souvent difficile de trouver le bon dosage d’antidépresseurs, prendre une telle plante vient potentiellement perturber le traitement médical et fait prendre des risques au patient.

Plantes et nutriments potentiellement compatibles

Pour ceux qui voudraient s’aider de complément alimentaires pour leur moral et leur bien être mental, il existe des plantes qui ne sont pas formellement contre-indiquées avec les antidépresseurs :

Les autorités européennes (EFSA) n’ont pas estimé à ce jour que ces plantes interfèrent avec des antidépresseurs. Néanmoins, il convient de vérifier avec votre médecin si ces plantes ou actifs sont susceptibles de vous correspondre.

Bien évidemment, les nutriments suivants que l’on retrouve dans l’alimentation sont compatibles avec les traitements médicaux, à condition qu’ils soient pris à doses sécuritaires :

  • Vitamines B : 100 à 300% des VNR
  • Magnésium : maxi 300 mg de magnésium élément par jour
  • Omega 3 : jusqu'à 3 grammes par jour
  • Zinc : maximum 15 mg par jour

plante bien être

share Partager

Articles qui pourraient vous intéresser

Les anti stress naturels

Les anti stress naturels

Découvrez comment les plantes et les micronutriments peuvent vous aider à gérer le stress naturellement, en se concentrant sur leurs effets sur le système nerveux, le cycle du...

publié par Marianne Buclet, calendar_month

Plantes adaptogènes : bienfaits et spécificités

Plantes adaptogènes : bienfaits et spécificités

Découvrez les bienfaits des plantes adaptogènes, ces alliées naturelles pour gérer le stress et renforcer votre santé. Trouvez la plante adaptogène qui vous convient dans notre...

publié par Les experts Dynveo, calendar_month

Extraction végétale : extrait sec de plante

Extraction végétale : extrait sec de plante

Comment fonctionne l'extraction végétale ? Pourquoi un extrait sec de plante est plus concentré en principes actifs ? Quels solvants sont utilisés ?

publié par Cécile Dubois, calendar_month